Cette année, le vert remplace le rouge pour la Saint-Valentin, et nous offrons des expériences plutôt que des objets. Mais, si vous ne pouvez pas imaginer la Saint-Valentin sans votre gâterie au chocolat préférée, vous pouvez toujours choisir d’acheter à l’échelle locale. 

Nous connaissons tous les 3 « R » : réduire, réutiliser et recycler. Nous visons plus haut! Refuser, remplacer et réimaginer. Si vous ne l’avez pas déjà fait, jetez un coup d’œil à l’initiative 10 000 changements, où les Canadiens peuvent prendre un engagement pour réduire leurs déchets de plastique. 

Peu importe comment vous décidez de souligner le 14 février, nous espérons que vous garderez en tête quelques-uns des conseils suivants pour minimiser votre empreinte carbone et prendre un virage vert en ce jour de la Saint-Valentin.

  1. Qu’est-ce qui est au menu? Manger à l’échelle locale, que cela signifie cuisiner à la maison ou sortir au restaurant, l’important est de consommer des aliments locaux. Non seulement cela contribue à soutenir les économies locales, mais cela mobilise moins de ressources et réduit les émissions de carbone générales puisque la distance de transport de la nourriture est moindre. La prochaine fois que vous choisissez un article à l’épicerie, regardez d’où celui-ci provient et réfléchissez à la distance et au temps requis pour que le produit arrive sur l’étagère. Faites l’épreuve « Qu’est-ce qu’on mange ce midi? » en classe pour tenter de concevoir une recette avec des ingrédients locaux seulement!
  2. Au lieu d’acheter un nouvel article en tant que cadeau cette année à la Saint-Valentin, envisagez d’offrir des pâtisseries ou des bijoux confectionnés à la main à partir de matériaux recyclés (par exemple, des boucles d‘oreilles fabriquées d’argenterie ancienne). Certains endroits au Canada présentent encore de froides températures : si le tricot est un de vos passe-temps, un foulard artisanal serait bien pensé! Amenez les élèves à réfléchir à des façons créatives d’utiliser des matériaux recyclés à l’aide de l’épreuve « Affichez-vous », laquelle leur permet de créer des œuvres d’art uniquement avec des matériaux qui auraient, autrement, fini par se retrouver à la poubelle ou dans le recyclage. Cet objet d’art pourrait constituer un superbe cadeau!
  3. Les papiers d’emballage ne sont pas tous recyclables. Quant à eux, les journaux le sont facilement et revêtent un aspect créatif! Pourquoi ne pas utiliser comme emballage du matériel recyclé ou un tissu réutilisable, quel que soit le cadeau que vous donnez?
  4. Les biens matériels vont et viennent tandis que les souvenirs durent toute la vie. Pourquoi ne pas prévoir une sortie comme cadeau pour l’occasion, par exemple une randonnée en neige ou une visite à la patinoire locale? Nombreuses sont les activités possibles à la Saint-Valentin cette année qui ne produisent pas de déchets et qui vous permettent de profiter de l’hiver et de votre journée spéciale!
  5. La distribution de cartes le jour de la Saint-Valentin a toujours été un incontournable. Or, avez-vous déjà pensé à la quantité de déchets générée par cette activité à l’échelle globale en une seule journée? Encouragez les élèves à fabriquer des cartes à partir de matériel recyclé présent dans l’école ou demandez-leur d’apporter des objets recyclés de la maison. En plus de favoriser la créativité, les résultats seront tout à fait uniques. 

Nous espérons que vous prenez un virage vert, non seulement lors d’un jour de fête, mais chaque jour! Toutes vos décisions conscientes, peu importe leur portée, contribuent à réduire, réutiliser et recycler et, ainsi, à aider notre planète. 

Joyeuse Saint-Valentin!

 

 

Crédit photo: mugenai, heart, https://flic.kr/p/exZKw6, (CC BY-NC-ND 2.0)