Nous sommes très heureux du lancement du Défi Régime énergétique en classe cette année alors que nous en sommes à sa huitième année. Nous voulons partager avec vous l’enthousiasme et quelques raisons de vous inscrire!

Voici ce que les enseignants déjà inscrits ont à dire sur le Défi :

Nous sommes une classe d’immersion française de 5e et 6e années. Nous participons parce que cela semble être un moyen positif d’engager les élèves à contribuer de manière positive à l’environnement. C’est un moyen efficace d’entamer des discussions sur le développement durable. Nous avons hâte de participer tout au long de cette année scolaire!

  • Courtny Kroeker, École West Park School (Manitoba)

Ma classe participe au Défi Régime énergétique en classe, car il soutient véritablement notre sujet scientifique «Les déchets et notre monde». Le fait de relever ce Défi plus tard dans l’année offrira une excellente occasion d’examiner les résultats et de faire participer les élèves à des solutions. Ma classe était particulièrement engagée dans l’unité des sciences et avait beaucoup de questions sur les différents types de déchets et de remèdes, chez eux et dans le monde, ce qui crée une excellente occasion d’apprendre davantage. Mon école croit fermement en un avenir vert et j’ai hâte de voir ce que mes élèves accomplissent.

  • Rebecca Baker, Parkside Montessori (Alberta)
     

Depuis le début de cette année, notre école cherche à se certifier avec l’École de l’Ontario. Il y a des activités similaires avec votre programme et ÉcoÉcole. Nous avons besoin de montrer aux élèves comment être plus conscients de leur impact sur l’environnement. Il faut prendre soin de notre planète!

  • Chantal Rioux, École secondaire catholique Champlain, Ontario

Chaque année, le Défi Régime énergétique en classe continue de susciter la curiosité, la sensibilisation et l’intendance des élèves. À Lakefield DPS, les élèves de première et de deuxième année participeront parce que l’apprentissage collaboratif sur des sujets qui ont un impact sur nous renforce directement l’engagement, les compétences de communication et la résolution de problèmes. Nous utiliserons des moyens créatifs pour nous exprimer (par exemple, sketches dramatiques, animations Stikbot, vidéos utilisant des outils tels que Padlet et Google Slides) pour partager notre apprentissage avec d’autres personnes de différentes communautés.

  • Mary-Ellen Moore, Lakefield District Public School (Ontario)