Célébrez la Journée internationale des forêts le 21 mars

La deuxième Journée internationale des forêts annuelle, le 21 mars, célèbre l’importance des forêts du monde et vise à sensibiliser à leur gestion durable et à leur préservation.

Saviez-vous que le Canada compte 10 p. 100 des forêts de la planète? Voici d’autres faits étonnants sur les forêts et les arbres du Canada.

Huit réalités que vous ignoriez au sujet des arbres du Canada :

1. Un conducteur de chariot élévateur à fourche dans un entrepôt de la région de Toronto a trouvé le premier longicorne asiatique, une espèce envahissante pour les feuillis du Canada tels que l’orme et l’érable.

Il a été d’abord découvert en 1990 dans des matières d’emballage chinoises. Il peut faire mourir un arbre en une ou deux saisons de croissance et la seule façon d’empêcher ce dommage consiste à abattre et détruire les arbres infectés. Aujourd’hui, les infestations existent à l’extérieur de la région de Toronto.

2. Afin de compenser les émissions de carbone d’une personne pendant un an, 35 arbres doivent être plantés.

L’arbre canadien moyen en région rurale absorbe 0,58 tonne de carbone pendant une durée de vie de 80 ans.

3. Un agent anticancérigène appelé taxol a été découvert dans l’écorce de l’if du Pacifique, un arbre à feuillage persistant qu’on trouve le long de la côte de la Colombie-Britannique.

Actuellement, le taxol est un ingrédient actif de médicaments servant à combattre le cancer des ovaires et du sein, mais cet agent est à l’essai pour son utilisation contre d’autres types de cancer. Le médicament à base de taxol peut coûter jusqu’à 100 000 $ pour chaque patiente, selon le nombre de cycles de traitement.

4. En avril 2012, le Canada comptait plus de 34 millions d’érables.

Notre pays compte également dix différentes espèces d’érables.

5. Selon Ressources naturelles Canada, 68 p. 100 des forêts canadiennes sont formées de conifères, 16 p. 100 de peuplement mixte et 11 p. 100 de décidus.

6. Les fleurs et les arbres ont plusieurs significations différentes.

La pratique de créer ces significations est issue de la tradition victorienne, comme une façon de transmettre des messages subtils par l’entremise de fleurs et de plantes.

Voici quelques significations de certaines espèces canadiennes :

Peuplier noir : courage

Peuplier blanc : temps

Cerisier : impermanence

Cyprès : deuil

Cornouiller : amour

Sureau : compassion

Érable : réserve

7. La plupart des espèces d’arbres indigènes du Canada ont migré au pays au cours des 10 000 à 20 000 années suivant la fonte des nappes glaciaires du Pléistocène.

8. L’arbre canadien jouissant du niveau de protection juridique le plus élevé est planté à Kitchener, en Ontario.

Planté par le père de William Lyon Mackenzie King, ce tulipier pousse au lieu historique national de Woodside de Kitchener. Le tulipier est une espèce indigène au Canada, cependant on ne le trouve que sur la rive sud du lac Huron, la rive nord du lac Érié et la péninsule du Niagara.

Regardez une vidéo sur la Journée internationale des forêts sur le site Web suivant : http://www.youtube.com/watch?v=gnMgNt3122I. (en anglais)

Pour de plus amples renseignements, consultez les sites Web suivants : http://www.un.org/en/events/forestsday

http://www.un.org/fr/events/forestsday/ http://treecanada.ca/fr/

http://www.rncan.gc.ca/forets

Photo : http://www.un.org/