Conseils écologiques pour ceux qui n’ont pas le pouce vert

Je n’ai pas le pouce vert et je suis souvent à blâmer pour la mort d’une plante chez moi, étant donné que j’ai tendance à noyer mes petites plantes. Cependant, le défi de cette semaine, Aqueduc, m’a inspirée à conserver l’eau et à rompre avec ma mauvaise habitude de jardinage.

Ce printemps, je ne prévois pas aménager mon arrière-cour mais plutôt zéropaysager, c’est-à-dire faire un jardin durable qui aide les plantes à survivre pendant les périodes de sécheresse, sans arrosage. Ce type de jardin exige une combinaison de plantes indigènes et robustes, en utilisant la pente du terrain à votre avantage et rendant le sol aussi absorbant que possible.

Bien que j’aie très hâte que la terre se réchauffe pour entreprendre mon zéropaysagement, je sais qu’une transformation complète du jardin n’est pas pour tout le monde Alors, cette année, essayez plutôt quelques-uns de ces trucs pour économiser l’eau dans votre jardin.

  • Regroupez les plantes qui nécessitent la même quantité d’eau. Ainsi, l’eau n’est pas gaspillée sur les plantes qui n’en ont pas autant besoin.
  • Débarrassez-vous des mauvaises herbes.Vous n’avez pas à gaspiller l’eau sur quelque chose que vous n’avez pas planté intentionnellement.
  • Utilisez un matériau poreux pour les allées de votre jardin. Vous éviterez ainsi le ruissellement et garderez l’eau dans votre cour.
  • Entourez vos plantes de glace. Plutôt qu’arroser vos plantes en pot avec un boyau, placez quelques cubes de glace dans le sol.
  • Ne tondez pas l’herbe trop court. En réglant la hauteur de votre tondeuse à 1,5 à 2 pouces, votre pelouse conservera mieux l’eau du sol.
  • Abandonnez l’arroseur. Procurez-vous une citerne pluviale afin de recueillir l’eau de pluie pour votre pelouse et votre jardin.

Bon jardinage!