Passer à l’action!

Lorsque j’ai quitté Halifax pour m’installer à Calgary pour occuper un emploi chez Shell Canada, mes amis m’ont dit de me préparer à affronter le temps froid.

« Tu devrais acheter une voiture! Tu n’arriveras jamais à te rendre au travail à pied tous les jours à Calgary! » m’ont-ils dit.

Deux mots me venaient alors à l’esprit : défi accepté.

J’ai choisi un appartement au centre-ville de Calgary, à proximité du Shell Centre et me suis engagée à marcher, où que je doive me rendre, que ce soit à l’épicerie de la 8e rue, à mon restaurant préféré, sur la 17e avenue ou chez mes amis du East Village — j’ai marché.

Cependant, ma décision, n’avait pas pour but unique de prouver à mes amis qu’ils avaient tort, mais de prendre un engagement afin de réduire mon empreinte carbone et ma consommation énergétique quotidienne, de conserver mes habitudes et mes valeurs par rapport à la conservation de l’environnement et de faire ma part pour protéger l’avenir de notre planète.

En 2050, neuf milliards d’habitants pourraient peupler la terre et la demande mondiale en énergie pourrait augmenter de 80 p. 100 par rapport à celle de 2000. L’augmentation de la demande et de la consommation aura un impact énorme sur l’environnement. Par conséquent, il nous incombe de réduire notre propre empreinte carbone et d’enseigner aux générations qui nous suivront à faire de même.

J’admets que certains jours, il n’est pas facile de marcher. La première fois où j’ai connu une température de -35 °C, je l’ai maudite à haute voix et j’ai presque pris un congé de maladie. Arrivant de la côte de l’Atlantique, je pouvais compter sur les doigts d’une main le nombre de jours où la température était inférieure à – 30 °C. Cependant, je me suis fait violence, je suis retournée à l’intérieur, j’ai ajouté quelques couches de plus, je me suis répété quelques mots d’encouragement et je suis sortie.

Maintenant, après presque un an à Calgary, j’ai l’impression d’avoir atteint mon objectif de marcher le plus possible. À mon avis, si je peux survivre à ces températures frigorifiantes, la plupart d’entre vous peuvent aussi y arriver.

Si vous voulez marcher, voici quelques conseils :

– Investissez dans des espadrilles et des bottes de qualité pour vos marches quotidiennes.

– Procurez-vous un sac à dos de randonnée qui vous permettra de transporter des objets facilement.

– Si vous n’avez pas un iPod, un lecteur MP3 ou un autre lecteur de musique, achetez-en un! La musique vous aidera à apprécier ces longues marches.

– Protégez-vous des températures extrêmes, même s’il vous faut porter le foulard multicolore à franges tricoté par votre grand-mère.

– Installez une application GPS sur votre téléphone cellulaire pour vous aider à explorer la ville.

– Lorsque vous et vos amis ou votre famille faites des projets de fin de semaine, suggérez des activités à proximité.

– Rappelez-vous qu’en choisissant de marcher, vous réduisez votre consommation d’énergie quotidienne et contribuez à protéger l’environnement pour les prochaines générations.