Place au défi!

Éteignez les lumières, baissez le thermostat et préparez-vous au Défi Régime énergétique en classe de cette année! Chez CG Éducation, nous n’aurions pu être plus enthousiasmés par le début du Régime énergétique du Canada.

Cette année, 1 274 classes y participeront, d’un océan à l’autre, dont d’anciens et de nouveaux concurrents.

Au cours des derniers mois, nous avons parcouru le pays pour promouvoir le Défi Régime énergétique en classe. À maintes reprises, on nous pose le même type de question : pourquoi ce concours est-il important pour les élèves? Je peux énumérer un million de raisons différentes expliquant pourquoi il est important de former des citoyens engagés et informés et comment ce programme aide à aborder la fréquence croissante de l’expression « culture énergétique » que les enseignants trouvent dans les programmes. L’économie d’énergie est une question d’une importance croissante pour tous les Canadiens et, afin d’illustrer cette réalité, j’ai cru bon d’afficher des photos dans notre bureau de Canadian Geographic.

Chaque personne qui y travaille est un adulte (bien que nous n’agissions pas toujours comme tel!) et nous avons tous appris à connaître l’environnement et formé nos propres opinions et habitudes à ce chapitre. En raison de notre milieu de travail, nous faisons souvent face à des questions liées à l’énergie et à l’environnement et la plupart des gens estimeraient qu’ils sont assez compétents en cette matière. Malgré tout, on trouve encore du plastique dans le bac de recyclage du papier et des lumières allumées à la fin de la nuit. À mon avis, il en est de même dans de nombreux milieux de travail dans tout le Canada.

Il nous faut des élèves étonnants, inspirants et créatifs pour nous apprendre de nouvelles techniques. Je sais que les élèves canadiens sont à la hauteur de la tâche et je me réjouis à l’avance de constater comment vous abordez ce défi. Repoussez les limites de votre créativité et posez les questions difficiles mais surtout, ayez du plaisir.